Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 20:09
Night Gallery

Une fois n'est pas coutume, cette critique portera sur une anthologie télévisuelle, et non un film en particulier. La fantastique "Night Gallery", créée, écrit, produite et présentée par Rod Serling, le grand Rod Serling, mais si vous savez la Quatrième Dimension, tout ça, sort enfin en France en dvd.

Rod Serling ne se présente plus mais pour ceux qui ne le connaîtraient pas, on lui doit les plus fameuses heures de la série fantastique à la télé, à savoir la 4eme Dimension, (Twilight Zone en VO). Série qui inspirera bon nombre de copycat de la 5eme Dimension, à Au-delà du réel en passant par Chris Carter, le créateur d'X-Files et Amazing Stories de Steven Spielberg et Tim Burton.

Justement, il est assez plaisant d'évoquer Spielberg, car sur la première saison de la série, il est le réalisateur de pas moins de deux sketches. Le remarquable épisode pilote de la série The Eyes avec l'inoubliable Joan Crawford, et le sympathique quoique moins remarquable "Make me laugh" qui fera l'objet d'un remake si mes souvenirs sont bons dans la propre anthologie fantastique de Spielberg "Amazing Stories".

En parlant de Spielberg d'ailleurs, son épisode pilote, "The Eyes" comporte déjà pas mal de plans dit Spielbergiens, qui feront sa patte visuelle dans le futur, à savoir des jeux sur les ombres, le cadre dans le cadre à la Hithcock ou encore des plans avec des reflets (le plan de découverte de Joan Crawford se fait à travers le prisme d'un cristal du lustre de sa maison) et pour l'époque, la réalisation est plus que virtuose surtout pour de la télévision et contient déjà son lot d'inovation visuelle.

Il serait fastidieux de parler de chaque sketches de la série tant le plaisir de les découvrir est supérieur à toutes les critiques qu'on pourrait faire, il convient juste de signaler que tous les épisodes ne sont pas de durée égale (variant de 5 à 40 minutes) et ne sont pas tous de qualité égale aussi (on varie du chef d'oeuvre pur et simple à l'anecdotique). Malgré tout, la série est un must have see pour quiconque aime Rod Serling, ou Spielberg dont ce sont les débuts à la télévision. Ou encore l'occasion de voir Roddy McDowell (la planète des singes) ou Agnes Moorehead (Endora dans ma Sorcière bien aimée) dans des rôles différents de ceux que notre inconscient ou nos souvenirs d'enfance leur attribuent.

Regroupée sur 3 DVD, cette première saison (la série en comporte 3) se compose de 6 épisodes et un épisode pilote, comportant pour chaque dvd, deux à trois histoires.

Le style des épisodes varie également, et on passe d'un sketch d'humour noir, à une fable poétique anticapitaliste, sans oublier de vrais récits angoissants (comme The Doll par exemple).

En espérant que les éditeurs ne s'arrêtent pas en si bon chemin, et nous propose la saison 2 et 3 de la série. Il faut d'ailleurs savoir qu'à de rares exceptions près (le pilote traduit et doublé en VF) cette série est totalement inédite sur notre territoire, alors rien que pour le plaisir de renouer avec le génie de Rod Serling, procurez-vous vite cette petite merveille.

Sortie en DVD et Blu-ray le 15 octobre 2015. Edité par Elephant Films. La page facebook de l'éditeur : https://www.facebook.com/ElephantFilms?fref=ts et son site officiel : http://www.elephantfilms.com/

Retrouvez les autres bonnes séries du moment et à l'image des films fantastiques sortis cette année

Partager cet article

Repost 0
Published by LordGalean
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fantasydo : Parce que l'Homme a encore le droit de rêver !
  • Fantasydo : Parce que l'Homme a encore le droit de rêver !
  • : Un regard d'analyse objective essentiellement sur le cinéma de genre et les blockbusters généralement américain mais pas toujours
  • Contact

Recherche

Liens