Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2021 2 20 /04 /avril /2021 21:46
The (M)Other Side

The Other Side est le premier film du duo de réalisateurs suédois, Tord Danielsson, et Oskar Mellander, également scénarisé par eux. Auparavant, le duo a beaucoup officié dans l'écriture et la réalisation d'épisodes de différentes séries télés en Suède.

The Other Side ou "Andra sidan" dans la langue de Bjorn Börg est un film fantastique, horreur mais absolument pas gore. L'horreur reste surtout suggérée, et quand on se rend compte en plus que le film est très symbolique, cette volonté de ne faire que de la suggestion donne beaucoup plus de force au film en lui-même. 

L'histoire est celle d'une famille recomposée (après la mort de la mère d'un cancer), un papa, une belle-mère plus jeune et un peu inexpérimentée et un enfant emménagent dans la maison que le couple vient d'acheter. Maison qui est d'ailleurs mitoyenne d'une autre maison, abandonnée celle-ci.

Les relations entre la jeune belle-mère et le petit garçon, Lucas, ne sont pas conflictuelles mais sont assez difficiles, le "fantôme" de la précédente étant omniprésent dans le quotidien de son compagnon et de son beau fils, de la chanson du soir pour le coucher de Lucas, à des photographies qui la présentent rapidement, les cheveux rasés (d'où l'hypothèse du cancer) à côté de son mari et de Lucas. Malgré tout, Shirin, arrive à trouver peu à peu ses marques, malgré l'omniprésence de l'absente. On n'en saura pas plus sur la femme de Fredrik le père de Lucas, que la photographie, sa comptine avant de dormir, et deux ou trois évocations de son passé, mais ça suffit à bien l'intégrer dans le coeur du spectateur.

De sorte, qu'on a l'impression de faire partie de la famille, et que Shirin est laissée de côté, entre nous, spectateur dans la confidence, et sa famille recomposée.

Lucas, commence bientôt à discuter avec le petit garçon de la maison d'à côté, sauf qu'on le rappelle, la maison d'à côté n'a jamais été habitée. De ce fait, Shirin et Fredrik, (pas mal absent d'ailleurs, accaparé par son nouveau poste de chef de chantier semble t-il) vont rapidement lui expliquer qu'il n'y pas d'enfant à côté, et qu'il a un ami imaginaire, après tout, à 6 ans et des brouettes, rien de très anormal.

Le plus anormal, viendra quand l'ami en question, lui demandera de l'aider à échapper au croquemitaine. Et que Lucas en fera part à une Shirin, déjà pas à l'aise dans son rôle de "marâtre". Il n'en faut pas plus pour faire encore plus flipper, la jeune belle-maman, et d'autant plus quand la maîtresse d'école, lui dira qu'elle aime beaucoup le dessin de Lucas, qui le représente avec son nouvel ami... 

Mais bientôt, Shirin va être confrontée à des évènements qui vont la contraindre un peu malgré elle, à épouser la vision de Lucas, du dit ami.

Sans révéler la fin, on se retrouve avec The Other Side (Andra Sidan) face à un film d'horreur de facture tout à fait correcte (à part quelques artefacts étranges, d'autant plus en bluray, sur certains noirs et gris), la musique est bien enveloppante, quelques jumpscares coutumiers du genre font leurs apparitions au fil du visionnage, et le travail sur le son est remarquable (surtout quand on regarde le film au casque, parce que son propre enfant, dort dans votre lit à côté, à cause de ses propres "sorcières"). Un film que n'aurait pas renié un Jason Blum, sauf qu'ici, on est dans une production suédoise, donc plus inattendu. L'interprétation des 3 personnages principaux est très bonne, et le gamin surtout est une incroyable révélation. "En plus on dirait un peu Alexis, je trouve"... Oui c'est pas faux. Quoi ? Mais qu'est-ce que tu fais debout toi !! Files te recoucher, en plus c'est pas pour toi ce film. Ah je vous jure, les mômes.

On aurait apprécié quelques bonus pour mieux appréhender l'univers du film, et surtout c'est un visionnage qui n'aurait vraiment pas été de trop dans une salle de cinéma. Faute de mieux, le passage en bluray sur le petit écran reste assez agréable grâce à l'image impeccable, et au joli travail sur les noirs, et surtout sur le son. Et on espère bien découvrir d'autres films du duo de jeunes réalisateurs (41 ans). Oui, oui, 41 ans pour des réalisateurs, de nos jours, c'est jeune.

En Blu-Ray, DVD et VOD depuis le 14 avril 2021. Edité par Wild Side.  Site Internet, sa page Facebook et sa page Twitter.
 
The Other Side est proche de The Block Island Sound ou N'écoute pas, qui font partie du top des films sortis sur Netflix. Figurera-t-il un jour dans le top des films d'horreur toute époque confondue ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Fantasydo : Parce que l'Homme a encore le droit de rêver !
  • : Un regard d'analyse objective essentiellement sur le cinéma de genre et les blockbusters généralement américain mais pas toujours
  • Contact

Recherche

Liens