Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 18:06
Planche à dessein

Olivier Malvoisin, réalisateur belge s'intéresse à la liberté d'expression dans ce documentaire excellent, qui met en scène, plusieurs caricaturistes de plusieurs pays. Réalisé à l'époque des "caricatures de Mahomet", ce documentaire raisonne et résonne tout autrement au lendemain quasiment de l'attentat de Charlie Hebdo.

A travers ce projet singulier, Malvoisin questionne les limites de la liberté d'expression en interrogeant des dessinateurs aussi bien homme que femme à travers une kyrielle de pays, gérant plus ou moins docilement la censure et l'autocensure.

De Plantu à DanZiger, ce tour d'horizon de l'humour avec comme moyen d'expression les papiers et les crayons prend forme de manière ludique sur des feuilles de papier posé contre l'objectif de la caméra, et sur lesquelles le cartoonist impliqué dessine un cartoon exprimant une opinion importante relative à son pays sur la liberté d'expression.

On se prend à songer à V for Vendetta, lorsqu'au détour d'un bonus sur le tour du monde de la liberté d'expression, une dessinatrice colombienne, explique qu'une émission de télévisée de type Talk Show s'est moquée d'elle, et la vilipandée pour des attaques menées contre le gouvernement. Ca rappellerait presque cette scène mythique du film de James Mc Teigue et du roman graphique de Moore dans lequel une émission image de manière satirique le gouvernement du chancelier Sutler, sauf qu'ici dans la réalité, les rôles sont inversés et c'est la caricaturiste qui devient la "caricaturée" par une émission d'état.

Les deux bonus du film sont trés intéressants quoique un peu court, mais le documentaire lui est passionnant de bout en bout et se suit sans déplaisir et sans aucune langue de bois. Une vraie petite pépite, pas loin de l'efficacité d'un "les nouveaux chiens de garde", l'inventivité formelle un peu plus absente ici que dans ce dernier.

Sortie du film en DVD et Blu-ray depuis le 7 avril 2015. Edité par Arte, dont voici le lien de sa page facebook et son site.

Retrouvez ce film et d'autres dans la catégorie film documentaire et film triste.

Partager cet article

Repost 0
Published by LordGalean
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fantasydo : Parce que l'Homme a encore le droit de rêver !
  • Fantasydo : Parce que l'Homme a encore le droit de rêver !
  • : Un regard d'analyse objective essentiellement sur le cinéma de genre et les blockbusters généralement américain mais pas toujours
  • Contact

Recherche

Liens